• Les Maraudes :
    se préparer à créer un Bus du Partage

  • bouton retour accueil
    L'accompagnement de bénévoles
    Il est animé par Florence Chauvin. Il est le résultat de son expérience
    .

    Pourquoi un  accompagnement de bénévoles ?

    Pour illustrer cet accompagnement, vous pouvez lire l'article de Florence Chauvin paru dans la revue Reflets.

    Pour télécharger l'article en PDF, cliquez sur l'image

    Qui suis-je lorsque j'aide ?

    Les fondements de l'accompagnement

    Il est issu de la " Psychologie Nucléaire "

    C'est une recherche de plus de 30 ans, qui a donné lieu à des découvertes centrales sur le fonctionnement de l'humain :

    1. Nos histoires personnelles nous ont tous blessés intérieurement. Cette blessure unique constitue notre misère intérieure.
    2. La misère d'autrui qui nous réveille, est le reflet de la nôtre au dedans.
    3. Notre misère vue, aimée, est la clé pour aider celui qui souffre, et la porte de nos qualités individuelles.
    4. Nous avons tous une mission unique à accomplir sur terre, pas forcément dans l'humanitaire.
      Cela peut être envers la terre, les animaux, les végétaux ou les humains, dans différents secteurs
      de vie.

    Il est issu de la charte de l'Homme de partage

    Cette charte a été écrite à partir de l'expérience de tous les bénévoles, depuis plus de dix ans.
    Elle fixe des repères et a pour but d'éviter de reproduire nos erreurs en matière d'aide.
    Elle continue à s'enrichir de l'expérience de tous. voir la page charte La charte de l'Homme de partagehartre

    Le contenu repose sur un double partage :
    partage matériel et partage d'essentiel

    Qu'est-ce que le partage matériel ?

    C'est partager ce que l'on a en trop et qui correspond aux manques des plus démunis.
    Un " trop " pouvant être un objet, de la nourriture, des compétences, du temps, de l'argent etc.

    Ce partage soulage ceux qui manquent de tout et nous soulage de nos « trop » qui encombrent,
    voire polluent, nos vies.

    Qu'est-ce que le partage d'essentiel ?

    Oser confier sa douleur de l'instant, questionner pour être aidé.
    Ce temps de partage a lieu :
    • Après avoir aidé les démunis sur un Bus du Partage, les bénévoles partagent :
      - la joie qu'ils ont eu à aider
      - leurs difficultés : ils cherchent des solutions aux problèmes rencontrés
    • Dans des séjours sur le terrain
    • Dans des week-ends d'accompagnement de bénévoles

    Les séjours sur le terrain

    Des séjours de 5 à 8 jours, en France

    Ils ont lieu dans les villes — Châteauroux - Lyon - Aix-les-Bains — où un Bus du Partage fonctionne.
    Ouverts à tous les adhérents, ils n'exigent aucune compétence particulière.

    But

    Vivre au quotidien, l'expérience intérieure face au miroir que nous renvoient ceux qui vivent dans la pauvreté, les aider depuis nos solutions personnelles, découvrir nos qualités individuelles.

    Déroulement d'une journée

    Un enseignement et un jeu intérieur
    Chaque journée débute par un enseignement suivi d'un jeu intérieur, pour se rencontrer et rencontrer les plus démunis.
    Un temps d'aide
    La journée est consacrée à l'aide : nous allons à la rencontre des plus démunis avec le Bus du Partage.
    Un temps de bilan de la journée et questions/réponses à la fondatrice.
    Un temps de détente conviviale
    La soirée est faite de détente, jeux, fête, ...

    Les week-ends d'accompagnement de bénévoles

    • Des week-ends mensuels à Châteauroux,composés de deux temps :

    • Un temps sur le Bus du Partage tourné vers l'aide aux autres.
    • Un temps tourné vers les difficultés de ceux qui aident.

    Ouverts à tous, ils sont régulièrements suivis par les responsables de Bus du Partage et ceux qui se préparent à implanter un Bus dans leur ville

    • Des week-ends régionaux, composés de 3 temps :

    • Un temps tourné vers la gestion du Bus du Partage
    • Un temps d'enseignement théorique
    • Un temps tourné vers les difficultés de ceux qui aident

    Ouverts à tous, ils s'adressent particulièrement aux bénévoles qui aident sur un Bus du partage

    • Des week-ends découverte

    Ils sont organisés dans les villes où un Bus du Partage est en préparation pour répondre aux questions de tous ceux qui souhaitent devenir bénévole.
    Ils comportent des temps d'enseignement théorique et des temps d'expérience intérieure, à l'issu desquels la fondatrice des Bus du Partage répondra à toutes leurs questions personnelles.

    Aperçu du contenu des séjours et week-ends

    Différents thèmes sont abordés, selon le week-end
    • Qu'est-ce que la misère intérieure et comment la transformer ?
    • Comment sommes-nous construits intérieurement ?
    • Comment rejoindre le meilleur de soi pour aider autrement ?
    • Qu'est-ce que le dialogue intérieur ?
    • Qu'est-ce qu'un Bus du Partage ?
    • Devenir Responsable d'un Bus : Pourquoi ? Comment ?
    • Quelle est la place juste du bénévolat ?
    • Les différents états de maturité intérieure
    • Comment et Pourquoi prendre soin du bénévole ?
    • etc.

    Pratique de différents jeux intérieurs
    pour peu à peu devenir présent à soi et entrer en connaissance avec sa misère intérieure.

    Le dialogue intérieur
    pour atteindre le meilleur de soi.

    La gestion des conflits entre bénévoles

    La gestion de la fatigue : l'art du juste repos.

    Améliorer sa vie personnelle grâce aux découvertes intérieures faites en aidant les autres.

    Questions/réponses sur les problèmes rencontrés

    Renseignements : accueil@reflexepartage.org

    Si vous faites partie d'une association humanitaire et que vous souhaitez, avec d'autres bénévoles, résoudre vos difficultés d'aide, Florence Chauvin peut animer un week-end selon l'accompagnement défini précédemment.concactez-la

    haut de page
    bouton retour accueil