bouton retour accueil
Mission Roumanie en 2012

Gérard Pascal, chargé de la mission, présente les LIEUX AIDÉS par la mission

SALVATI COPIII    

Quelles que soient les conditions climatiques (soleil, pluie, vent ou neige) l'équipe d'animateurs sociaux est toujours présente sur le terrain. Ils vont à la rencontre des enfants et des familles dans les bidonvilles environnants Iasi. C'est eux qui nous ont fait découvrir le bidonville où nous avons rencontré des familles en difficultés en 2011 et que nous allons commencer à aider cette année. Paul est responsable du centre à Iasi mais il est également en train de créer d'autres centres dans le Nord Est de la Roumanie autour de Iasi. Les produits d'hygiène, les jouets et la papeterie seront répartis entre ces différents centres.

Pour ces enfants dont les seuls terrains de jeu sont les rues de la ville, un de leur souhait est de pouvoir leur faire découvrir la vie à la campagne durant les week-ends. En 2011 nous avons pu leur apporter quelques équipements de camping. Cela n'a pas été suffisant. Leur demande a été renouvelée pour cette année.

LES FAMILLES    
Les familles de ce bidonville vivent au rythme du soleil et de l'école car dans leurs baraquements il n'y a pas d'électricité. La famille que nous avons commencé à aider vit de cette façon-là : l'après-midi quand les aînés au retour de l'école peuvent garder les plus petits, les parents vont récupérer tout ce qu'ils trouvent pour le vendre à des récupérateurs. Ils sont obligés de revenir avant la nuit pour préparer le repas. Afin de leur permettre de rallonger leur journée de récupération et gagner ainsi un peu plus d'argent, ils ont besoin d'éclairage : soit par des lampes à accumulation solaire soit par des groupes électrogènes
CHILDREN ON THE EDGE    

Cet organisme agit à la sortie des centres de placement auprès des jeunes adultes pour leur permettre de trouver une formation, un travail et un hébergement. Ils agissent aussi préventivement dans un village environnant auprès des jeunes de familles démunies pour leur éviter d'être entraînés dans la rue. Les « trop » que nous leur apportons sont autant d'argent qu'ils n'ont pas à dépenser pour acquérir ces objets et autant d'argent pour subvenir à leurs besoins essentiels (nourriture, loyer…).

CENTRE D'HEBERGEMENT D'URGENCE    
Nous avons découvert ce centre d'hébergement d'urgence en 2010. 60 adultes (hommes et femmes) sortis de la rue vivent sur deux étages dans ce centre. Le directeur a de moins en moins de moyens financiers pour exploiter ce centre et a beaucoup de difficultés pour avoir des crédits pour des achats de matériels. Quel bonheur de recevoir une nouvelle plaque chauffante et des produits paramédicaux quand le nécessaire vient à manquer.
ÉCOLE GORUNI    

En mai 2010, lors d'un séjour sur le terrain, les animateurs de CHILDREN ON THE EDGE m'ont conduit dans cette école à une vingtaine de kilomètres de la ville. J'y ai retrouvé mon âme d'enfant tellement l'ambiance dans ce village et cette école est restée telle qu'elle était dans nos campagnes il y a une cinquantaine d'années. La directrice de l'école se donne corps et âme à l'éducation des enfants et essaie de leur apporter un minimum de confort matériel à l'école et dans leur famille.

LYCÉE MIHAIL STURDZA    
L'an dernier le Directeur nous avait exprimé son besoin d'avoir des outillages et des équipements d'électrotechniques et d'électromécaniques pour aider les jeunes à se former aux techniques nouvelles. A partir de ces équipements, même en panne, ils apprennent à récupérer les composants ce qui leur permet de créer de nouveaux systèmes automatisés. Un vieux scanner est transformé en une table traçante. Un vieux photocopieur à tiroirs est transformé en servante d'établi pour atelier de mécanique. Tout est réutilisable et réutilisé.
LES JEUNES DE LA RUE    

Cet hiver a été très rude avec de la neige et un froid glacial.

Leur survie ne tient qu'à un fil.

Qui allons-nous retrouver cet été ?

La collecte des relais de partage a été chargée en camion à Châteauroux le 6 juillet.
Avec les bénévoles du séjour sur le terrain, elle a été distribuée à Iasi le 11 juillet.

Pour en savoir plus, CLIQUEZ

En 2011Réflexe Partage en Roumaniebouton retour accueil